• Jean-Philippe Auclair

Acheter dans un secteur récréatif ? Oui ! mais...



Royal Lepage a publié un rapport sur les propriétés dans les secteurs récréatifs au Canada.

📈 Voici les Faits saillants pour la province de Québec :



➡️ Les prix des maisons dans les marchés récréatifs du Québec devrait grimper de 15 % en 2021 pour atteindre 291 993 $.


➡️ En 2020, le prix médian d’une maison unifamiliale dans les marchés récréatifs du Québec a observé une hausse de 18,8 % d’une année sur l’autre pour atteindre 253 907 $.


➡️ Le prix d’une maison au bord de l’eau s’est accru de 23,6 % en 2020 d’une année sur l’autre pour atteindre 335 633 $.


➡️ Le prix médian d’une copropriété dans ces marchés a


augmenté de 19,3 % pendant la même période pour atteindre 225 202 $.


➡️ 67 % des courtiers travaillant auprès des acheteurs disent


que leurs clients font entre quatre et dix offres en moyenne avant de mettre la main sur une propriété.

➡️ De leur côté, les courtiers travaillant principalement avec des clients vendeurs disent recevoir un minimum de quatre offres en moyenne sur leurs inscriptions, et 16 % de ces courtiers déclarent qu’ils reçoivent plus de dix offres sur chaque inscription.



Il est primordial de planifier son achat dans ce secteur particulièrement prisé au Québec. Plusieurs constructions ont des particularités très différentes des propriétés que l'on retrouve dans les villes et les banlieues.


Je parle notamment



🚽 Des installations septiques

🚰 Des puits artésiens, puits de surfaces et eau du lac

👷 Des fondations de blocs de béton

🤷‍♂️ Des structures artisanales et rallonges faites maison

🛥️ Des quais

🏖️ De la bande de protection riveraine



Planifiez votre projet d'achat avec les Auclair sur www.lesauclair.ca/achat !


0 vue0 commentaire